<acronym id="1asok"><s id="1asok"><menu id="1asok"></menu></s></acronym>
  • <pre id="1asok"><ruby id="1asok"><tt id="1asok"></tt></ruby></pre>
     

    (Multimédia) (COVID-19) France : le gouvernement annonce la fin des jauges et du port du masque en extérieur à partir du 2 février

    French.xinhuanet.com | Publié le 2022-01-21 à 06:15

    Un homme passe devant le Musée du Louvre à Paris, en France, le 19 janvier 2022. (Xinhua/Gao Jing)

    PARIS, 20 janvier (Xinhua) -- Le gouvernement fran?ais a décidé jeudi l'allègement progressif des mesures de restriction en vigueur (jauges, port du masque en extérieur) à l'issue d'un Conseil de défense sanitaire. Cet allègement qui se fera en deux étapes, débute à partir du 2 février prochain par la fin du port du masque en extérieur et des jauges.

    "A compter du 2 février, tous les équipements, notamment sportifs et culturels qui accueillent du public assis, pourront retrouver un fonctionnement à pleine capacité sans jauge. Le port du masque ne sera plus exigé en extérieur", a annoncé le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse.

    A cette même échéance, le télétravail actuellement en vigueur, ne sera plus obligatoire mais recommandé. La deuxième phase de cet allègement interviendra à partir du 16 février, date à laquelle les autres mesures de restriction en vigueur seront levées.

    Il s'agit notamment de la consommation dans les stades, les cinémas ou les transports qui sera à nouveau autorisée. Les concerts debout et la consommation debout dans les bars pourront reprendre. Les discothèques pourront également rouvrir, a annoncé le Premier ministre.

    M. Castex envisage même un allègement du protocole scolaire sur la levée du port du masque ou le nombre de test à réaliser, pour les élèves dans les écoles élémentaires au retour des vacances scolaires de février.Un homme dans un café à Paris, en France, le 5 janvier 2022. (Xinhua/Gao Jing)

    Le gouvernement fran?ais explique cette décision par une évolution favorable de la situation sanitaire et l'arrivée prochaine du passe vaccinale. La vague "exceptionnelle qui traverse le pays depuis quelques semaines, n'est pas terminée, mais la situation commence à évoluer plus favorablement", a-t-il déclaré.

    Selon M. Castex, la première évolution positive, c'est que la vague liée au variant Delta "est partout en nette reflux". "Depuis une semaine le nombre des malades en réanimation se réduit enfin légèrement et cette baisse devrait se prolonger à mesure que le variant Delta poursuivra sa décrue", a-t-il rassuré.

    L'autre nouvelle encourageante, c'est que la vague provoquée par le variant Omicron "commence à marquer le pas", notamment dans les régions comme l'Ile-de-France "où la décrue est maintenant engagée", a-t-il dit.

    M. Castex justifie enfin la décision de son gouvernement d'alléger les mesures de restriction par l'entrée en vigueur du passe vaccinal prévue lundi prochain. "Le passe vaccinal assume de faire peser la contrainte sur les non-vaccinés et, dès lors, de pouvoir lever les mesures de freinages prises pour contrer la dernière vague", a-t-il expliqué.

    Le gouvernement reconnait cependant que la situation est encore tendue, notamment à l'h?pital où la tension reste forte et les contaminations toujours en hausse.

    Selon les données publiées jeudi soir par Santé Publique France, 425.183 nouvelles contaminations ont été enregistrées en France en 24 heures. Fin

     
    Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par e-mail à xinhuanet_french@news.cn

    (Multimédia) (COVID-19) France : le gouvernement annonce la fin des jauges et du port du masque en extérieur à partir du 2 février

    French.xinhuanet.com | Publié le 2022-01-21 à 06:15

    Un homme passe devant le Musée du Louvre à Paris, en France, le 19 janvier 2022. (Xinhua/Gao Jing)

    PARIS, 20 janvier (Xinhua) -- Le gouvernement fran?ais a décidé jeudi l'allègement progressif des mesures de restriction en vigueur (jauges, port du masque en extérieur) à l'issue d'un Conseil de défense sanitaire. Cet allègement qui se fera en deux étapes, débute à partir du 2 février prochain par la fin du port du masque en extérieur et des jauges.

    "A compter du 2 février, tous les équipements, notamment sportifs et culturels qui accueillent du public assis, pourront retrouver un fonctionnement à pleine capacité sans jauge. Le port du masque ne sera plus exigé en extérieur", a annoncé le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse.

    A cette même échéance, le télétravail actuellement en vigueur, ne sera plus obligatoire mais recommandé. La deuxième phase de cet allègement interviendra à partir du 16 février, date à laquelle les autres mesures de restriction en vigueur seront levées.

    Il s'agit notamment de la consommation dans les stades, les cinémas ou les transports qui sera à nouveau autorisée. Les concerts debout et la consommation debout dans les bars pourront reprendre. Les discothèques pourront également rouvrir, a annoncé le Premier ministre.

    M. Castex envisage même un allègement du protocole scolaire sur la levée du port du masque ou le nombre de test à réaliser, pour les élèves dans les écoles élémentaires au retour des vacances scolaires de février.Un homme dans un café à Paris, en France, le 5 janvier 2022. (Xinhua/Gao Jing)

    Le gouvernement fran?ais explique cette décision par une évolution favorable de la situation sanitaire et l'arrivée prochaine du passe vaccinale. La vague "exceptionnelle qui traverse le pays depuis quelques semaines, n'est pas terminée, mais la situation commence à évoluer plus favorablement", a-t-il déclaré.

    Selon M. Castex, la première évolution positive, c'est que la vague liée au variant Delta "est partout en nette reflux". "Depuis une semaine le nombre des malades en réanimation se réduit enfin légèrement et cette baisse devrait se prolonger à mesure que le variant Delta poursuivra sa décrue", a-t-il rassuré.

    L'autre nouvelle encourageante, c'est que la vague provoquée par le variant Omicron "commence à marquer le pas", notamment dans les régions comme l'Ile-de-France "où la décrue est maintenant engagée", a-t-il dit.

    M. Castex justifie enfin la décision de son gouvernement d'alléger les mesures de restriction par l'entrée en vigueur du passe vaccinal prévue lundi prochain. "Le passe vaccinal assume de faire peser la contrainte sur les non-vaccinés et, dès lors, de pouvoir lever les mesures de freinages prises pour contrer la dernière vague", a-t-il expliqué.

    Le gouvernement reconnait cependant que la situation est encore tendue, notamment à l'h?pital où la tension reste forte et les contaminations toujours en hausse.

    Selon les données publiées jeudi soir par Santé Publique France, 425.183 nouvelles contaminations ont été enregistrées en France en 24 heures. Fin

    010020070770000000000000011100001310433537
    97视频在线精品国自产拍

    <acronym id="1asok"><s id="1asok"><menu id="1asok"></menu></s></acronym>
  • <pre id="1asok"><ruby id="1asok"><tt id="1asok"></tt></ruby></pre>